APHORISMES POUR UN ETE (2) : Le défi du monothéisme

Mont des Oliviers à Jérusalem
Photo Remi Jouan / Wikimedia Commons

De deux chose l’une : ou bien le Dieu des Evangiles, celui d’Israël et celui du Coran est le même, et chrétiens, juifs et musulmans se doivent le respect (au fondement, avec la justice, de l’art politique selon Protagoras), ou bien il diffère, et mieux vaudrait qu’ils ne s’en laissent plus conter.