QUAND LES MOTS PERDENT LEUR SENS POUR DEVENIR LE SUPPORT DE FANTASMES RAVAGEURS

Mosquée-cathédrale de Cordoue
Elaeudanla278 / Wikipedia

Pourquoi ne peut-on pas dénoncer le radicalisme, alerter sur les dérives de l’islamisme, sans être taxé d’islamophobe ? pourquoi ne peut-on pas, au non de la laïcité même, prendre la défense des musulmans comme de n’importe quel croyant menacé par les dérives du culte auquel il adhère ou persécuté, sans être voué aux gémonies par les gardiens d’un ordre public immuable ?

Ne serait-ce pas par un défaut de la pensée toujours prompte à opposer pour s’affirmer et incapable de prendre la mesure du réel derrière les clivages qu’instaure l’opinion, elle-même exacerbée par les réseaux sociaux.

Ce qui renvoie à l’éducation, dispensée par les parents, éducateurs, professeurs, médias,… beaucoup plus qu’à l’Etat, dont l’impuissance en la matière est patent, mais dont la responsabilité d’encadrement et d’orientation à travers les lois qu’il promeut et la parole qu’il prodigue reste entière.

Quand des représentants de l’éducation nationale se voilent la face et que l’Etat bafouille, on peut bien, hélas, désespérer, sans pour autant que cela justifie une manifestation dont le mot d’ordre n’est que l’expression du détournement d’un certain vocabulaire outrageusement exploité par des tendances partisanes inavouées.

La manif contre l’islamophobie n’a, à cet égard, rien à envier aux manifs pour tous.  

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s