HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE

Moine blanc, assis, lisant (1850-1855) Jean-Baptiste Camille Corot Musée du Louvres / Wikimedia Commons

« Ce que je propose est donc très simple : rien de plus que de penser ce que nous faisons. » (Hannah Arendt – Condition de l’homme moderne)

S’agissant de la capacité de l’intellect, personne ne contestera que nous sommes inégaux. Mais tout inégaux que l’on soit dans l’exercice de la pensée, nous restons néanmoins égaux face au devoir de penser qui nous incombe.

S’il n’est pas besoin de revêtir un gilet jaune pour compatir, il n’est pas non plus nécessaire d’être un intellectuel pour penser. N’en déplaise à Valéry qui, après avoir constaté en exergue à La soirée avec monsieur Teste que « vita Cartesii est simplicissima… »[1], écrit : « La bêtise n’est pas mon fort. » D’où il est facile – trop facile – de déduire que l’intelligence est son faible, ce qu’il s’attachera à démontrer tout au long des neuf chapitres de Monsieur Teste.

On répète à satiété que « l’habit ne fait pas le moine », sans jamais se demander ce qui fait qu’un moine est un moine, comme si c’était l’évidence même. Pourquoi, sinon parce qu’il s’agit d’un sujet qui relève de la foi. Humilité du croyant face à ce qui le dépasse.

De même, la réponse à la question de savoir « qu’est-ce qui fait qu’un homme est un homme ? » ne saurait tolérer le moindre doute. Pourquoi, sinon parce que c’est une question d’amour-propre. Orgueil de l’humaniste, que rien n’effraye de ce qui est humain, trop humain pour s’en départir.

Mais cela ne devrait-il pas nous convaincre de faire du propre de l’homme le meilleur usage, certes dans les limites que la nature lui a imparties, mais que la culture lui permet aussi de transgresser ?

C’est quand le désir irrépressible d’argent – d’autant plus légitime qu’on est plus démuni – est rattrapé par la haine de l’intelligence que la violence se déchaine. Si le monopole de l’intelligence par les nantis est un scandale, n’est-ce pas parce qu’elle a été confisquée aux laissés-pour-compte de la société du bien-être à travers la sélection à l’école, à l’université, à l’emploi… pour leur être restituée sous forme de monnaie de singe par médias interposés, ceux de la presse people et des réseaux sociaux ?

L’argent, l’intelligence et la bêtise : l’avers et le revers de la médaille !


[1] « La vie de Descartes est très simple… », comme la proposition de Hannah Arendt pour qui la pensée n’en est pas moins « l’activité la plus haute et peut-être la plus pure dont les hommes soient capables ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s