APHORISMES POUR UN ETE (4) : Parole d’agnostique

         La création d’Adam de Michel-Ange              Chapelle Sixtine – Photo Janeb 13 / Pixabay

Des dieux je ne peux dire s’ils sont ou s’ils ne sont pas.                                                                                                Protagoras                                                            

Croire ou ne pas croire ? « Si Dieu n’existe pas, alors tout est permis » insinuait Ivan Karamazov. Mais s’il existe l’homme n’est plus responsable de rien – manipulé qu’il est soit par Dieu, pour le meilleur, soit par son antithèse, Satan, pour le pire. L’un dans l’autre, sachant qu’il est aussi péremptoire d’affirmer son existence, inséparable de celle de son double démoniaque, que de prôner l’athéisme, peut-être vaut-il encore mieux vivre comme s’il n’existait pas. S’il n’y a, en effet, rien de pire que de se sentir dupe, il y a encore du charme, le moment venu, à se laisser surprendre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s