LES CATHOLIQUES, LA POLITIQUE ET LA MORALE

Pauvre République (1898)
Le Nouvel Incandescent (Autriche) reproduit dans Le Rire
Photo Sichek / Wikipedia

Les catholiques, dit-on, relèvent la tête. Au point que certains en viendraient à regretter la séparation de l’Eglise et de l’Etat qu’ils n’ont, en fait, jamais digérée. Les mêmes, qui s’échinent à maintenir une cloison étanche entre morale et politique ! Domaines qui, pour relever de deux « ordres » différents n’en sont pas moins perméables, comme l’actualité ne cesse de le démontrer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s