MALADIES DU SIECLE

Ormesson et Chenevières-sur-Marne           Photo Vertounoir / Wikimedia Commons

Ce n’est pas la ville qui est malade de la banlieue, mais la banlieue qui est malade de la ville – Un suicide d’agriculteur tous les deux jours – Dans un monde d’urbanisation généralisée, c’est la campagne qui est malade de la ville.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s