APHORISMES POUR UN ETE (10) : Bonheurs furtifs

Vue de Delft
Johannes Vermeer
Photo Mauritshuis / Wikipedia

Ce que Proust a exprimé avec une sensibilité exacerbée et su intensément nous faire partager dans La Recherche à travers la petite madeleine, le pan de mur jaune dans la Vue de Delft, les marines d’Elstir, la Sonate de Vinteuil, l’art de Bergotte, n’en est pas moins à la portée de tout un chacun.

Il suffit d’un rêve, d’un souvenir ; d’être en arrêt dans la contemplation d’une oeuvre peinte ou sculptée, devant un paysage, un bijou, un visage ; d’être séduit par la lecture de quelque poème ou roman ; envouté par le spectacle de quelque scène de théâtre, opéra, danse ; charmé à l’écoute d’une mélodie ; il suffit d’une gorgée grisante, d’une bouchée gourmande, si fugace en soit la saveur, d’un baiser, d’un frisson d’aise,… pour rendre heureux, nonobstant l’adversité.

Ces instants, par leur fugacité même, valent mieux qu’une éternité, qui ne permet aucune échappatoire. Nous en persuader, ne dépend que de nous, suivant en cela l’invitation, toute en pondération, de Spinoza dans l’Ethique (IV) : « Il appartient à l’homme sage d’user des choses, d’y prendre plaisir autant qu’il est possible […], d’utiliser pour la réparation de ses forces et pour sa récréation, des aliments et des boissons agréables en quantité mesurée, mais aussi les parfums, l’agrément des plantes vives, la parure, la musique, le sport, le théâtre et tous les biens de ce genre dont chacun peut user sans aucun dommage pour l’autre. »

Ce n’est pas le moindre des paradoxes que d’avoir, dans cet éloge des petits bonheurs, sages autant qu’il se peut, été précédé dans les temps modernes par un philosophe à l’esprit des plus géométriques.

Entre la sensibilité de Proust et l’intellectualisme de Spinoza, prétendre rivaliser dans le lyrisme relève de la gageure. Dans l’écriture sans doute, mais non dans le style de vie, propre de l’homme selon Buffon, qui savait de quoi il parlait en tant que zoologiste.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s